Activités 2012 :

 

 

18 janvier 2012                           visite des prototypes inactifs de vitrification des déchets à marcoule

                                

 

Animée par M. Roger BOEN, chef du service du Conditionnement des déchets et vitrification au CEA.

Voir http://www.cea.fr/le_cea/les_centres_cea/marcoule

 

22 mai 2012                               REGARDS SUR LA DEMOCRATIE AUX ETATS-UNIS

                                 25 participants

 

Animée par M. François SAUREL, membre émérite de l'Académie de Lascours, ancien proviseur à Bagnols/Cèze, assistant de français à Yale (Connecticut) de 1968 à 1970

 

La démocratie américaine repose sur 3 piliers : liberté, égalité, unité. Elle se distingue de la nôtre par un caractère quasi théocratique et un bourrage de crâne patriotique permanent, commençant dès l'école : notre laîcité y est impensable, la foi s'y expose. Gagner beaucoup d'argent est valorisant, à condition de le réinvestir et d'en redistribuer une partie via des fondations.

 

Le système politique et électoral produit de fréquentes "cohabitations" : le président a rarement les coudées franches. Ses tendances néfastes, déjà notés par Tocqueville en 1831-32, sont de plus en plus apparentes :

 

bullet

tyrannie de la majorité, pensée unique, servilité, stérilité idéologique,

bullet

puritanisme, ascétisme, austérité morale, intolérance,

bullet

mandats trop courts,

bullet

rôle excessif des médias et des sondages,

bullet

rôle de l'argent dans les élections, les campagnes électorales sont un cirque permanent.

Le texte de la conférence de François Saurel (format pdf) :    Ici

 

 

20 juin 2012                           visite dU MONASTERE ORTHODOXE DE SOLAN (LA BASTIDE D'ENGRAS)

                                        20 participants

 

Animée par les soeurs de cette communauté. Voir http://www.monasteredesolan.com

Solan était jadis une propriété agricole de l’abbaye Saint-Saturnin du Port qui donna naissance à la ville de Pont Saint Esprit.

Cultivé par les moines du XIIe au XVIIIe siècle, le domaine a retrouvé sa vocation monastique depuis 1992. La communauté religieuse qui y réside maintenant a décidé de ne pas abandonner la terre et de travailler à la mise en valeur de cette mosaïque agricole (20 hectares) et forestière (40 hectares). Pour assurer leur subsistance, les sœurs cultivent le domaine avec le souci de la préservation de la biodiversité, pratiquant une option écologique globale.

Le valat de Solan, site Natura 2000 (format pdf) :    Ici

 

 

14 novembre 2012                     AUX ACTES, CITOYENS ! DE L'INDIGNATION A L'ACTION

                                 75 participants

 

Colloque animé par MM. Hervé Sérieyx, ancien directeur général adjoint du groupe Lesieur, ancien président directeur général d’Euréquip, de Quaternaire et de GMV Conseil, ancien Délégué interministériel à l’insertion des jeunes, actuellement vice-président de l’Union des groupements d’employeurs de France (UGEF), et André-Yves Portnoff, directeur de l’Observatoire de la révolution de l’intelligence, et de l’étude « Entreprises et territoires au défi de l’innovation et de la compétitivité » à Futuribles international, consultant en stratégie et innovation, professeur associé au MBA de la HEG de Fribourg. Voir www.herveserieyx.com et http://ayportnoff.wordpress.com.

 

Les très dynamiques intervenants ont montré qu’entre déclinisme et optimisme aveugle, il y a une  autre voie, celle de la prise de responsabilité et d’initiatives innovantes. Si celles-ci convergent, elles peuvent bâtir une nouvelle Renaissance. Encore faut-il avoir le courage de s’appuyer sur ce qui a construit les succès durables de nombre d’entreprises, de territoires, d’actions pédagogiques et citoyennes : une vision de long terme et le respect de la dignité de toutes les parties prenantes.

L’observation sur le terrain de résultats patents, confirmés dans la durée, prouve que l’on peut dynamiser l’économie, construire une société « Web2.0 » où l’on collabore plus et mieux, pallier les béances de l’École, relancer le développement territorial.

L’actualité illustre à la fois les dangers des comportements de courte vue mais aussi les « effets papillon » positifs et les fécondes réactions en chaîne que peuvent déclencher des initiatives locales. Alors, pourquoi ne pas propager les attitudes et les pratiques qui gagnent ?

Passons donc de l’indignation à l’action : « Aux actes, citoyens ! »

Les transparents des interventions de H. Sérieyx  et AY. Portnoff (format pdf) :    Ici